L’insuffisance Rénale

R$C3$A9

Insuffisance rénale

On me nomme « insuffisant rénal ».

Ma maladie rénale a progresser, mes reins filtrent de plus en plus mal mon sang.

 

 

 

 

La prévention consiste surtout à expliquer et éviter, à sensibiliser et à dépister cette maladie sournoise et silencieuse nommée insuffisance rénale chronique. Prévenir c’est dépister à temps toutes anomalies de notre métabolisme. L’on consulte parfois trop tard le néphrologue, lorsque les reins ne filtrent presque plus. Identification des pathologies en anglais : http://www.ajkd.org/article/S0272-6386(16)00010-X/fulltext

Blood Heart Circulation

En 2012

Données épidémiologiques sur l’insuffisance rénale chronique

La Haute Autorité de santé (HAS) distingue cinq niveaux de sévérité de la maladie rénale chronique, selon le débit de filtration glomérulaire (DFG) qui mesure la capacité des reins à épurer le sang. Supérieur à 90 chez les personnes en bonne santé, il se réduit progressivement sous l’effet de la maladie pour atteindre des niveaux nécessitant une prise en charge adaptée.

              Stades IRC DFG Population
Total < 60 3 000 000
3A 45-59 2 000 00
3B 30-44 665 000
4 15-29 225 000
5 sans épuration extra-rénale 14-10 40 000
5 avec épuration extra-rénale 0-9 70 000

Le risque est l’insuffisance rénale terminale (la dialyse ou la transplantation d’un rein de donneur) :   Ou la transplantation rénale, notre PDF : I.R.C.T

76 000  personnes nécessitant un traitement de suppléance, la dialyse ou la greffe. Environ 44 % des personnes en insuffisance rénale chronique terminale touche en France plus de chronique terminale sont porteuses d’un greffon rénal fonctionnel .

Comprendre les greffes d’organes  : GUIDE_ORGANES_2016VDEF

Image de prévisualisation YouTube