Les diabètes

RéLes diabètes

 

 

 

 

 

 

Pour la matinale, Esmeralda Abbàs a accueilli Cécile Caillaba, infirmière et coordinatrice de santé au sein de l’Association Resir, Réseau de l’ insuffisance Rénale de Nouvelle-Calédonie.
Le 9 juillet 2016, au centre culturel de Koutio se tenait le 13ème salon du diabète organisé par l’association ADNC et l’association Résir était présente.
Prévenir, Informer, dépister, étaient les maîtres mots de cette journée.
Cécile Caillaba revient sur l’importance de ce salon mais aussi sur l’importance de la prise de conscience des Calédoniens sur le don d’organes. http://www.nci.nc/12/07/2016/cecile-caillabat-diabete-maladie-silencieuse/

 

Le médecin spécialiste des reins est un néphrologue.  Pour le diabète c’est un diabétologue (et plus si complications).

Le diabète de type 2 ne nécessitant pas au départ de traitement à l’insuline se complique souvent d’insuffisance rénale au bout d’un certain nombre d’années. On considère que plus de 40 % de l’insuffisance rénale est due au diabète aux États-Unis, contre plus de 30 % en France. Or le diabète est la complication de l’obésité la plus répandue dans le monde. 

En France, 3,5 millions de diabétiques seraient sous traitement, soit environ 5 % de la population ! À noter qu’ils ne sont pas pour autant à l’abri des complications. En 2013, plus de 20.000 d’entre eux ont été hospitalisés pour une plaie du pied, dont près de 8.000 pour amputation d’un membre inférieur, soit un risque sept fois supérieur à celui de la population générale. Au total, 17.000 ont été victimes d’un AVC, et 12.000 ont dû être hospitalisés pour un infarctus du myocarde. Un risque 2,2 fois plus important comparé à la population non diabétique.

Une fiche complète sur le diabète à lire ici : Fiche complète sur le diabète

J’ai  appris à vivre avec le diabète dit André Positif :

 

Image de prévisualisation YouTube