Vos manuscrits

Vos manuscrits

Merci de nous adresser vos écrits :

 

 

 

Chaque parcours de santé appartient au malade concerné, aucun parcours n’est tout à fait identique. Nous nous différencions par nos maladies, nos ressentis, nos ficelles pour survivre et rester optimiste.

Derrière les maux, la vie Bérénice Geoffray Préface d’Emmanuel Hirsch Fauves

Des récits de vie, au plus près de la maladie et de ses excès, ses douleurs, ses incertitudes… Neuf résidents d’Appartements de coordination thérapeutiques (ACT) de l’association Cordia ont confié à l’auteur leurs forces et leurs fragilités quotidiennes. Le partage de leur expérience les place en tant qu’experts auprès d’autres personnes touchées – de près ou de loin – par une maladie chronique invalidante.   http://www.fauves-editions.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=19

Merci de l’envoi de vos PDF :

Exemple votre réaction Facebook nous intéresse :

C’est une innovation très attendue par les diabétiques : un pancréas artificiel pour remplacer les piqûres d’insuline.

http://www.francetvinfo.fr/sciences/diabete-une-avancee-majeure-pour-les-malades_1359223.html :

« Le fils de ma soeur a été hospitalisé pour l’essai de la pompe à insuline. Malheureusement il a tenu 3 jours seulement préférent revenir à ses piqûres quotidiennes. A 24 ans, il est habitué depuis son plus jeune âge et avoir subitement ce dispositif sur lui jour et nuit, l’a plutôt gêné…  dommage car l’insuline était beaucoup mieux répartie avec la pompe. »

On a des choses à dire et à échanger, c’est utile à tout le monde….

Se raconter pour résister à la maladie : 
La journaliste Bérénice Geoffray a suivi, par le biais de l’association Cordia, neuf résidents en appartements thérapeutiques. Son livre, «Derrière les maux, la vie», raconte sans détour leur quotidien bouleversé par des affections lourdes.
Des mots pour une maladie. Non pas pour la nier mais simplement pour l’apprivoiser, lui donner une place et éviter ainsi qu’elle ne prenne toute la place. Dans le flot des témoignages de malades qui paraissent ces temps-ci, c’est une des constantes : chacun se raconte une histoire. Et c’est tout le mérite du livre de témoignages (1) de la journaliste Bérénice Geoffray, qui a suivi neuf personnes pendant des mois en les laissant parler au long cours. Neuf résidents d’appartements de coordination thérapeutique de l’association Cordia, atteints de maladies chroniques, se sont confiés en douceur, sans brusquerie. Ils ont pu raconter une histoire. Non pas pour s’endormir mais pour vivre avec….   http://www.liberation.fr/france/2016/05/02/se-raconter-pour-resister-a-la-maladie_1449981

 

Écrire et Soigner : oui mais pour quoi faire ?

Le 11 mai dernier, le SiDoc (Sciences Infirmières DOCumentation) organisait son premier colloque « Écrire et soigner » au sein de la Cité de la Santé à Paris. De nombreux soignants, par ailleurs auteurs, sont venus témoigner de l’importance de l’écriture dans les soins infirmiers. Jeune diplômée infirmière et étudiante en journalisme, j’ai eu le plaisir de partager avec eux leurs expériences. Voici ce que j’en ai retenu…  http://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/presentation/ecrire-soigner-oui-mais-pourquoi-faire.html?utm_source=news-inf&utm_medium=email&utm_campaign=2016_05_27_news-inf